Makita DGA452Z : test et avis de pro sur cette meuleuse

Avec la disqueuse Makita DGA452Z, le fabricant japonais nous rappelle que la meuleuse angulaire est un atout de choix pour les bricoleurs et les professionnels. En plus de faciliter les tâches quotidiennes, cet appareil embarque de nombreuses fonctionnalités qui promettent une expérience agréable sur les chantiers. Cependant, tient-il réellement ses promesses ? L’équipe de meuleuse-sans-fil.com vous propose un test complet pour le découvrir.

Makita DGA452Z 18 V

Commander Makita DGA452Z

Makita DGA452Z 18 V : rapide présentation de la disqueuse

Avant d’analyser en détail les particularités de la meuleuse sans fil, nous vous proposons un aperçu de ses fonctionnalités.

Les incroyables caractéristiques de la Makita DGA452Z

Le modèle DGA452Z Makita est une meuleuse en PVC qui fonctionne sous une tension de 18 V. Elle est plutôt compacte : une longueur de 35,6 cm, une largeur de 17,8 cm et une hauteur de 12,7 cm. Elle est munie d’un double filetage M14 qui facilite le changement de disque et utilise une batterie ‎Lithium-ion BL1830.

La Makita DGA452Z de ce test coupe, polit, ponce et meule avec des disques abrasifs de 115 mm de diamètre. Sa vitesse de rotation à vide est de 10 000 tr/min. En outre, cet outil électroportatif se caractérise par la traditionnelle couleur bleue du fabricant nippon et délivre une puissance de 600 W.

L’appareil est livré avec un carter ainsi qu’une poignée latérale. Il possède un revêtement Soft Grip et un témoin LED. En outre, cette meuleuse non filaire pèse 1,718 kg en incluant la garde et la poignée. Toutefois, ce chiffre s’élève à 2,3 kg lorsque la batterie est insérée.

Avantages et inconvénients

Le modèle DGA452Z Makita est conçu pour les professionnels, et nous comprenons parfaitement pourquoi. Voici un aperçu de ses points forts et de ses limites.

Nous aimons beaucoup :

  • la possibilité de réduire, meuler, polir, tronçonner et poncer avec cet outil,
  • la poignée ergonomique et confortable,
  • le design qui permet une prise en main confortable,
  • l’entraînement par engrenage en acier trempé qui le rend robuste,
  • le temps de charge rapide (environ 22 minutes),
  • le témoin lumineux, qui donne un aperçu du niveau de la batterie.

Nous apprécions moins :

  • son autonomie réelle de 30 minutes avec une batterie 4 Ah,
  • la légèreté de l’appareil qui le dessert pour les grosses coupes,
  • l’absence du filtre à air.

L’avis de la rédaction

La meuleuse Makita DGA452Z est un appareil puissant et compact, dont le rendement par charge est l’un des meilleurs sur le marché. Sa circonférence facilite la prise en main et elle embarque toutes les fonctions de sécurité du fabricant. De plus, elle est compatible avec toutes les meules renforcées et tous les disques à tronçonner de 115 mm proposés dans le commerce. Nous recommandons cette disqueuse en dépit de l’absence du système d’aspiration.

Note de l’équipe : 6,5/10

Makita DGA452Z

Bouton de commande

Notre test approfondi de la meuleuse Makita DGA452Z

La disqueuse que nous vous présentons ici est saluée par la critique comme étant un outil polyvalent, confortable et durable. Mais qu’en est-il réellement ? Découvrez-le en lisant notre examen approfondi.

Un moteur puissant

La meuleuse Makita DGA452Z est munie d’un moteur puissant qui se caractérise par la haute performance de ses quatre balais. Il permet notamment de faire tourner le disque à tronçonner à une vitesse impressionnante de 10 000 tr/min.

Bien qu’il s’agisse d’un avantage, nous aurions aimé que le fabricant nippon se serve d’un modèle brushless comme avec le modèle DGA506RTJ pour équiper son appareil.

Pour compenser cet aspect, notons que le faible poids et le revêtement Soft Grip de cette machine la rendent facile à contrôler et à manipuler. C’est l’outil idéal si vous désirez commencer le meulage !

Meuleuse Makita DGA452Z : des fonctionnalités pensées pour les pros

La Makita DGA452Z 18 V possède un affichage LED qui la distingue des autres modèles de sa catégorie. En effet, deux LED rouges situées sur les côtés clignotent pour indiquer une surcharge ou un problème avec la capacité de la batterie.

Si vous remarquez ce phénomène, meuleuse-sans-fil.com vous recommande d’éteindre votre appareil et de procéder à son redémarrage. Attention toutefois, car ces lumières clignotent également lorsqu’une nouvelle batterie est insérée dans l’appareil. Ne vous affolez donc pas !

La meuleuse sans fil a un limiteur de surchauffe la protégeant contre les surchauffes et les surcharges. Elle possède aussi un interrupteur de verrouillage servant à la protéger contre la réinitialisation. Vous ne risquez donc pas de voir votre meuleuse démarrer subitement si elle s’était déchargée en plein travail.

Une disqueuse maniable et confortable

Le faible poids de la meuleuse Makita DGA452Z favorise le travail à une main. Le revêtement en caoutchouc de sa poignée principale assure quant à lui davantage d’ergonomie. Nous regrettons néanmoins l’absence du système anti-vibration.

Si vous utilisez cet appareil pour le bricolage ou des applications d’appoint, vous n’aurez pas à vous plaindre de cette situation. Toutefois, pour un usage intensif, vous pouvez ressentir de l’engourdissement. Nous vous recommandons donc de choisir un modèle plus confortable, comme le DCG406NT-XJ de Dewalt ou les disqueuses professionnelles de Bosch.

Commander la disqueuse

Un appareil sécurisé

La Makita DGA452Z possède un protège-lame facile à régler. Le retrait et le montage de cet accessoire sont simples, notamment en raison du filetage ISO inclus par le fabricant.

L’appareil vibre très peu lors des travaux d’ébauche et de coupe, ce qui facilite sa prise en main. En outre, cette meuleuse est disponible à un prix abordable.

La disqueuse sans fil professionnelle de Makita est munie d’un système de sécurité qui stoppe le moteur lorsque le disque est bloqué. Il s’agit donc d’une meuleuse hautement sécuritaire. Ses batteries de 4,0 Ah et de 5,0 Ah lui confèrent une grande autonomie.

DGA452Z Makita

Makita DGA452Z 18 V : un design intéressant

La finition de la meuleuse à batterie est très raffinée. En effet, la souplesse de ses poignées rend le contact agréable et le travail facile. Le corps de la meuleuse est quant à lui dépourvu de saillies de production et d’arêtes vives, renforçant ainsi le sentiment de confort de son utilisateur.

Cet outil portatif est également compact, ce qui le rend idéal pour les travaux dans les espaces étroits. Dans ces cas-là, il suffit de la maintenir en position verticale pour obtenir un rendu impressionnant. Enfin, il est facile de monter le garde-boue et la poignée.

Absence du régulateur de vitesse : un défaut pour la Makita DGA452Z ?

La Makita DGA452Z est une incroyable meuleuse sans fil, mais elle possède quelques défauts. Elle ne dispose notamment pas d’un régulateur de vitesse, ce qui la rend moins polyvalente que les meilleures disqueuses Makita sans fil proposées dans le commerce.

De plus, l’appareil est fourni sans aucune batterie ni chargeur. Vous devez donc effectuer des dépenses supplémentaires avant de pouvoir vous en servir.

Cette meuleuse possède par ailleurs les défauts propres à tous les appareils sans fil. Ainsi, si vous sollicitez beaucoup votre meuleuse électrique, vous ne serez pas satisfaits en augmentant la cadence avec ce modèle.

Makita DGA452Z test

Conclusion : quelle est l’utilité du DGA452Z ?

La meuleuse DGA452Z Makita convient parfaitement aux travaux réalisés dans les endroits où la fourniture électrique est limitée. Elle est redoutablement efficace pour effectuer des travaux dans un port, une cave ou un belvédère.

Cette meuleuse conçue pour les professionnels est très performante pour découper de l’acier. Avec une batterie de 18 V et 4 Ah, vous pouvez facilement sectionner une barre de fer (renfort) mesurant deux mètres de long avec une épaisseur d’un centimètre.

Quant à l’acier, vous pouvez le travailler pendant approximativement sept minutes avant d’observer une baisse des performances de la meuleuse. Il sera alors nécessaire de remplacer sa batterie.

Commander meuleuse

Marc
Les derniers articles par Marc (tout voir)